Fabriqué par Raymnond Paris

VATICAN II. CINQUANTE ANS DÉJÀ!     -1

Le pape Jean XXIII a eu la splendide idée de convoquer tous les évêques catholiques du monde à se réunir pour travailler à la rénovation de la vie de l’Église. C’était en 1959, quelques mois après son élection. Les travaux du concile vont commencer en octobre 1962, pour se terminer en décembre 1965. Les pères conciliaires ont réfléchi, prié, échangé, consulté, puis proposé 16  textes d’une grande profondeur :

Ø  4 constitutions : l’Église, la Révélation divine, la Liturgie, l’Église dans le monde de ce temps;

Ø  9 décrets : les évêques, les prêtres, la formation des prêtres, la vie religieuse, l’apostolat des laïcs, l’activité missionnaire de l’Église, l’œcuménisme, les Églises orientales catholiques, les moyens de communication sociale;

Ø  3 déclarations : la liberté religieuse, les relations avec les religions non chrétiennes, l’éducation chrétienne.

Le premier document approuvé en décembre 1963 est celui sur la liturgie, dont le préambule énonce bien les objectifs de ce 21e concile œcuménique.

o   faire progresser la vie chrétienne de jour en jour chez les fidèles;

o   mieux adapter aux nécessités de notre époque celles des institutions qui sont sujettes à des changements;

o   favoriser tout ce qui peut contribuer à l’union de ceux qui croient au Christ;

o   fortifier tout ce qui concourt à appeler tous les hommes dans le sein de l’Église.

Durant l’année 2012-2013, nous porterons une attention particulière aux enseignements du concile, pour participer avec plus d’ardeur au grand projet de rénovation spirituelle qui nous est proposé dans cette Année de la Foi. En particulier, les ateliers de formation chrétienne de chaque mardi soir permettront de plonger dans l’univers stimulant des documents conciliaires.

Jean Desclos


           Retour à l'accueil