Fabriqué par Raymnond Paris

Réflexions et billets


Seigneur, cela ne sera pas

 

« À dater de ce jour là, Jésus commença à montrer à ses disciples qu'il lui fallait s'en aller à Jérusalem, y souffrir beaucoup... être mis à mort et, le troisième jour ressusciter ».

Elles frappèrent droit au coeur ces paroles, ce jour-là.  Non, Seigneur, cela ne sera pas, cela ne t'arrivera point, protesta Pierre.  Pourquoi parler de souffrance, pourquoi parler de mort.  Nous oublions vite la résurrection lorsque la réalité brutale de la mort nous attend au bout du chemin.  Oh, il y avait bien eu par la suite, cette transfiguration et puis ce moment de gloire à Jérusalem.  Mais depuis ce jour là, rien n'était plus pareil.  Un vague à l'âme s'était emparé de tous les disciples, le sceptre de la mort hantait tous les esprits.

Le jour de la grande catastrophe, ils ont fui, leurs yeux ne pouvaient supporter, leur coeur ne pouvait se meurtrir davantage.  Pourquoi, Seigneur?  Pourquoi cela est-il ainsi?  Seigneur, cela ne sera pas, pourquoi laisser la souffrance envahir notre quotidien, pourquoi laisser la croix prendre racine en nos vies?  Ne pouvait-on pas l'en arracher plutôt que d'en charger nos épaules?

« Il était méprisé, laissé de côté par les hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, tel celui devant qui l'on cache son visage.  En fait, ce sont nos souffrances qu'il a portées, ce sont nos douleurs qu'il a supportées, et nous, nous l'estimions frappé par Dieu et humilié ».  Mais Dieu l'a relevé d'entre les morts. Il lui a donné de faire vivre tous ceux qui croient en lui.

« Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons ».  Comme elle est dure, Seigneur, cette parole.  Comme l'on voudrait que cela ne soit pas.  Comme il est difficile de croire qu'une croix puisse devenir glorieuse, qu'une croix puisse devenir signe de victoire.

Transforme, Seigneur, mes yeux, transforme, Seigneur, mon coeur pour que j'accepte que cela soit et que je n'oublie pas ta résurrection au bout du chemin.

André Castonguay, ptre curé

 

 

        Retour à la liste des billets          Retour à l'accueil