Fabriqué par Raymnond Paris

MONSIEUR SURPRISE…

S. Luc 24, 13-35

Dans sa courte vie publique comme prophète, Jésus s’est manifesté comme Monsieur Surprise. Il a étonné par sa manière de se tenir avec les faibles de ce monde, les prostituées, les pécheurs publics, les malades, les lépreux, les exclus. Monsieur Surprise ne prêche pas comme les autres annonceurs de messages divins : il parle au cœur, avec cœur. Il fait des guérisons avec humilité et gratuité. Les gens sont surpris de ses capacités à faire le bien.

 

Monsieur Surprise se manifeste surtout dans les récits de résurrection. Les femmes vont au tombeau. Surprise! le tombeau est vide. Surprise! deux anges sont là et les invitent à aller annoncer aux apôtres qu’il est vivant. Marie Madeleine vient au tombeau et ne le trouve pas. Elle demande au type qui est dehors si c’est lui qui a enlevé le corps de son maître.  Surprise! ce n’est pas le gardien mais le Seigneur qui se fait reconnaître en disant Marie… Les disciples sont sur la route, et partagent leur tristesse infinie avec un étranger qui se joint à eux. Ils s’arrêtent pour se reposer et prendre le repas du soir. L’étranger fait la fraction du pain. Surprise! C’est lui. Ils le reconnaissent tout à coup, et découvrent que sa présence les avait déjà bouleversés par son écoute, son attention à leur souffrance.

 

Le Seigneur de Vie est un faiseur de surprises. Au moment où on ne s’y attend pas, il est là et se glisse dans nos vies, dans notre cœur. Vous pensiez le trouver uniquement dans le calme de la prière; il est aussi dans la tempête sur le lac, et sait comment commander au vent et à la mer, aux tempêtes de nos vies. Vous pensiez le trouver uniquement dans le bon monde : il est aussi dans les Ben Laden et Kadhafi de ce monde, qui nous mettent au défi d’aimer tous les humains sans condition, de pardonner à nos ennemis et de prier pour eux. Vous pensiez le trouver seulement dans l’Église officielle, et il est présent dans des cœurs qui ne connaissent pas le Dieu d’Abraham et ne sont pas au courant de ce que Jésus a fait pour le salut des humains.

 

Dieu surprise, déroutant. Vouloir décider d’avance comment il se manifeste dans nos vies est un peu risqué. Laissons-le nous instruire, nous expliquer le sens de la souffrance et de la vie. Laissons-le nous convaincre que la mort est pleine de surprises, que dans le passage qui nous conduit chez Dieu, nous aurons la surprise d’être accueillis, comme le fils prodigue, par un Père qui a les bras ouverts et a du cœur à revendre. La surprise, c’est l’amour sans condition qui nous devance et nous permet de faire de nos vies quotidiennes une route d’Emmaüs où Jésus nous rejoint pour nous redonner courage et espérance.

 

Jean Desclos

SCG 15 mai 2011