Fabriqué par Raymnond Paris

Rounded Rectangle: SEMENCE MORTE =  VIE NOUVELLE


Jésus enseigne qu’il faut que le grain de blé meure pour que la vie surgisse, en nous invitant à comprendre que chacun de nous est cette petite semence qui doit consentir à mourir pour répandre la vie en abondance. Quiconque prend ce message au sérieux réalise que l’évangile n’est pas du bonbon. C’est exigeant, comme l’amour l’est toujours. Perdre sa vie, en la donnant aux autres : voilà le sens que Dieu donne à l’engagement à suivre son Fils. Pas de demi- mesure.

 

Beaucoup de gens y croient et se dévouent sans compter, dans tous les milieux de nos sociétés, et pas seulement dans les groupes de vie chrétienne. Et vivre ainsi, c’est suivre Jésus, et entrer dans son modèle de générosité sans limite.

L’enseignement de Jésus suggère que la souffrance librement consentie pour le bonheur des autres est multiplicatrice de bonté. Elle donne beaucoup de fruit. Elle fait retentir la qualité de cœur de Jésus dans la vie des gens.

 

Ce beau texte est le reflet du sacrifice des martyrs, dont le diacre saint Laurent, qui n’a pas hésité à témoigner de son maître le Crucifié et a ainsi servi la cause des pauvres de Rome à qui il apportait le secours de la charité chrétienne. Qui se détache de sa vie en ce monde la garde en vie éternelle.

 

Les enseignements de Jésus réfèrent souvent au travail du jardinier. Il parle de l’arbre bon qui donne du bon fruit, de la petite graine qui devient un grand arbre, de la semence répandue dans des endroits divers, de l’ivraie et du bon grain, des lys des champs, etc. Jésus le Jardinier nous invite à bien entretenir notre jardin intérieur, à prendre soin de nos valeurs et de notre vie spirituelle. Avec Lui, cultivons le grand rêve d’une vie d’amour totalement donnée à Dieu et aux autres.

 

Jean Desclos

 

SCG 25  juillet 2010  

 

           Retour à l'accueil         Retour commentaire d'évangile