Fabriqué par Raymnond Paris

L’Ascension du Seigneur – L’envoi en mission

                                                                                                                        Matthieu 28,16-20

Dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus envoie ses disciples en mission :

 

1.  Allez donc ! :  Allez-y sans tarder! N’hésitez pas! Certains disciples, comme il nous arrive à nous aussi, eurent des doutes. Mais cela n’empêche pas le Seigneur d’envoyer en mission souvent même ceux qui doutent.

2.  Faites des disciples de toutes les nations:

Le disciple, c’est celui qui adhère à la manière de vivre de celui en qui il croit. Si nous croyons en Jésus Christ, si vivre selon ses commandements nous rend autonomes, libres, fiers, heureux, épanouis, debout et réussis, tous les hommes et les femmes voudront vivre la même chose.

3.  Baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit :

Parce que Dieu est Amour,  il est trois: Père, Fils et Saint-Esprit : le  Père est tout l’amour donné, le Fils tout l’amour reçu et l’Esprit tout l’amour échangé. Et le baptême, c’est justement cette première expérience où en communauté, nous expérimentons profondément son Amour. Alors ce que Jésus demande, c’est que par l’exemple de nos vies, de témoigner de l’Amour dont nous sommes aimés. Le Seigneur se propose, il ne s’imposera jamais…

4.  Apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés :

Tous les commandements que Jésus a donnés à ses disciples se résument en un seul: le grand commandement de l’Amour. Ce ne sera pas surtout par ce que nous dirons que nous pourrons convertir ceux qui se sont éloignés de l’Église ou ceux qui ne la connaissent pas encore. Ce sera plutôt "avec nos vies"  que nous pourrons témoigner que nous l’avons  rencontré, que nous le connaissons et que l’amour dans lequel nous avons été plongé à notre baptême a changé notre vie à compter du moment où librement, librement, nous avons accepté de se laisser aimer par Lui. À ce sujet, Paul VI avait depuis longtemps prophétisé cette attitude de l’homme moderne:

"L’homme contemporain écoute plus volontiers les témoins que les maîtres ou s’il écoute les maîtres, c’est parce qu’ils sont des témoins

Aujourd’hui, l’homme moderne n’écoute plus ceux qui disent une chose et en font une autre; il observe les gens qui lui semblent être heureux et il tente de les imiter, se laissant entraîner parfois sur des chemins sans issu. Aussi, plus nous tendrons à devenir ce que Dieu veut que nous soyons, c’est-à-dire des hommes et des femmes autonomes, libres, fiers, heureux, épanouis, debout et réussis, plus il y aura de nouveaux disciples qui, nous voyant ainsi, s’intéresseront à ce qui nous fait vivre et conséquemment adhéreront au Christ.

Et moi, je suis avec vous tous les jours  jusqu’à la fin du monde.

Jésus nous envoie aujourd’hui pour témoigner de lui et faire des disciples des membres de notre famille, de notre milieu de travail, de notre milieu social…

Et pour ceux qui auraient encore des doutes sur leur capacité, souvenez-vous que le Christ n’envoie pas en mission seulement ceux qui sont capables, il rend capable ceux qu’il envoie.

Et si parfois nous doutons, Jésus nous rassure :

" Je suis avec vous toujours jusqu’à la fin du monde."

 

Résumé de l’homélie de Richard Carrier, d.p.

SCG 12 juin 2011